Le concept de Cashback est un système qui a vu le jour dans les banques américaines dans les années 70, et qui consiste à encourager l’utilisation des cartes de paiement. Les détenteurs de cartes vont ainsi recevoir un bonus en fin d’année. Ce bonus peut varier en fonction du montant total des transactions effectuées sur les cartes de paiement.

La pratique du cashback sur le web

Avec l’avènement de l’internet, le cashback est de nos jours très pratiqué sur le web. L’avancée d’e-commerce a d’ailleurs fait d’internet, le domaine de précision du cashback. La traduction littérale du mot Cashback donne « retour d’argent » ou « remise en argent ». C’est donc une opération dont l’objectif est d’attirer le maximum d’acheteurs vers un site e-commerce.

Les acheteurs vont ainsi recevoir un bonus, c’est-à-dire un pourcentage de la somme dépensée lors de l’achat. Ceci est une excellente méthode pour inciter les consommateurs à faire plus d’achats. En parallèle, le système de cashback consiste également à récompenser les fidèles clients en leur donnant la possibilité de faire une accumulation de cagnotte lors de chaque achat. De plus, les sommes des achats en ligne peuvent parfois être redistribuées à des œuvres caritatives, avec la collaboration des acheteurs.

Fonctionnement du Cashback

Cette technique de retour d’argent est basée sur une collaboration avec l’annonceur qui fait sa promotion sur sa page, et le vendeur. C’est donc une sorte de système d’affiliation mis en place entre les sites de cashback et les sites e-commerce. Il faut préciser que les sites de cashback connaissent un grand succès et ne cessent de se développer.

Les e-marchands versent des commissions aux sites de cashback pour chaque achat réalisé via leur site de ces derniers. Cela permet aux sites cashback de remettre un pourcentage sur le montant total des achats aux acheteurs. Ainsi, c’est un partage équitable de la commission versée par le site e-commerce entre les sites cashback et les acheteurs.

Il est important de retenir qu’à partir d’une certaine fourchette, le paiement de la somme à percevoir peut se faire en nature avec des bons d’achat et des cadeaux. Il peut aussi se faire en devises via un virement bancaire.

Les types de Cashback

Il existe deux types de cashback : les systèmes de cashback gratuits et les systèmes payants. La version payante nécessite une inscription pour profiter du service, et offre la plupart du temps beaucoup plus d’avantages. Les pourcentages de retours d’argent y sont également plus importants. Il est conseillé de bien tenir compte des conditions d’utilisation des sites cashback payants avant de souscrire, afin d’éviter certains désagréments.

Agence cashback : comment attirer un maximum d’acheteurs vers son e-commerce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *